Déroulement du test et matériels utilisés

Le test d'infiltrométrie est réalisé par la mise en dépression ou surpression de l'intérieur d'un bâtiment.
Pour cela, on utilise une porte soufflante munie d’un ventilateur puissant , le tout étant piloté par un logiciel .

Avant la mise en route du test , le bâtiment doit être conditionné.
A savoir :
L’ensemble des bouches de ventilations doivent être obturées ( VMC, Grilles de ventilation des fenêtres … ).
Fermeture de l’ensemble des menuiseries extérieures.
Remplissage des siphons .
Fermeture des portes de placards et de la porte du WC.

La mise en dépression ou surpression sera alors réalisée par paliers croissant et le dernier palier devra être supérieur à la valeur de 50 Pascals .
Le logiciel calculera alors le coefficient de perméabilité Q4 et déterminera la surface équivalente de fuite du bâtiment.
Une recherche de fuites parasitaires sera alors réalisée à l’aide d’un thermo- anémomètre à fil chaud
et d’un générateur de fumée ou d’une poire à fumée .

Ces tests de perméabilité à l’air sont obligatoires dans les logements collectifs et habitation individuelles.
Habitat Air Control réalise ces tests dans le Cantal et plus largement dans le grand Massif Central.


Philippe Veschambre spécialiste certifié de l’infiltrométrie en Auvergne
Maison individuelle (neuf et ancien) - Logement collectif - Bâtiment tertiaire.
Opérateur de mesures pour les tests de labellisation RT2012, BBC,
Effinergie en Auvergne
Assurance RCP Professionnelle - Generali n°AN458255